Comment réussir ses complantations ?

           Pourquoi complanter ?

 

 

 

*pour avoir une vigne homogène, conforme aux conditions de production.

*pour ne pas perdre de récolte

*pour conserver la concurrence entre les pieds

 

 Conditions pour les réussir ?

Extraire le maximum de racines afin de se prémunir contre le pourridié  et le court noué

Apporter un garde à manger pour que le jeune plant dispose de tous les éléments nutritifs pour son bon développement (éviter tout apport à base animal, risque de brûlures des jeunes racines)

En sol à faible taux d’argile, planter ces complants dès l’automne, reprise rapide au printemps et besoins de moins d’arrosage.

Pour les complantations printanières, arroser abondamment lors de la mise en place et régulièrement suivant la sécheresse jusqu’à l’automne.

Prolonger la protection phytosanitaire contre le mildiou mosaîque

N’oubliez pas la protection du jeune plant en cas de désherbage.

Un complant pour sa réussite doit être travaillé comme une plantation (travaux en vert, protection phytosanitaire, fertilisation)

Posté le 19 août 2019